Les Français sont sondés

Pas un jour, depuis le début de la campagne présidentielle, sans qu’on nous parle de sondages à la télévision, dans les journaux, à la radio ou sur le Net. Les Français sont sondés tous les jours, d’après ce que l’on voit, sur leur intention de votes. Et les résultats sont présentés comme révélateur de la pensée de millions de Français. C’est bizarre, moi on ne m’a jamais demandé mon opinion? Vous, oui?

Quand on suit la courbe d’évolution des intentions de votes, on remarque que les Français sont de vrais girouettes. Il suffit d’un évènement mineur pour que le candidat préféré le soit moins. On oscille gentiment entre la droite et la gauche. Les français n’ont-ils pas de conviction profonde? Je veux bien croire que certains soient dégoutés de la politique actuelle, mais de là à changer de façon de voir… Alors les sondages sont-ils vraiment représentatifs de la pensée française? A-t-on vraiment besoin de connaitre au jour le jour quel candidat a les faveurs (éphémères?) des Français? Moi je ne comprends pas comment on peut se baser autant sur ces sondages. Par exemple, avant le 19 Mars 2012, on parlait de temps de parole équilibré entre les candidats. Or ils n’avaient pas tous le même temps pour s’exprimer. Celui-ci était calculé en fonction des résultats des sondages. Cela privilégie forcément certains candidats au détriment des autres. Est-ce normal?

Sondage réalisé le 28 Février par Ipsos

De plus, je pense que ces enquêtes influencent le choix des français. En effet, si l’on voit que son candidat perd des points dans les sondages, on peut se dire qu’il vaut mieux voter utile et donc changer son vote pour un candidat qui a plus de point mais qui fait parti de la même sensibilité politique. Mais son choix ne correspond plus à ses convictions.

Enfin, voir que le candidat que l’on a choisi, en tête des sondages, peut donner un sentiment de « déjà gagné » qui dissuade d’aller voter. Pourtant rien n’est gagné avant le résultat des votes. Ne pas savoir permet une stimulation pour donner toutes les chances au parti choisi de gagner. Une façon d’éviter l’absentéisme des personnes sûres de voir leur candidat gagner?

Il me parait donc important de voter pour le candidat qui réunit nos idées sur la façon de gouverner, même si ce candidat est annoncé gagnant ou au contraire vaincu.

 

 

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :