Financez moi!

02/04

Je lisais tranquillement mon journal gratuit, Direct Matin, quand j’ai failli m’étouffer. Je n’ai pas avalé de travers ou trébuché. J’ai juste lu un article qui parlait du financement des campagnes présidentielles.

Explications: L’article en question parle du candidat Bayrou qui souhaite mettre des limites au financement, notamment venant des particuliers. Ce qui semble au premier abord honorable, m’a finalement fait bondir. En effet, Bayrou voudrait limiter les dépenses de campagne à 10 millions d’euros. Le plafond actuel est de 16.851 millions pour les candidats au 1er tour et de 22.509 millions pour ceux du 2nd.

On peut dire qu’il y a 5 candidats sérieux (du point de vu des sondages et donc des dons): N. Sarkosy, F. Hollande, F. Bayrou, M. LePen et J-L. Mélenchon. Si chacun de ces candidats utilisent 16 millions (pour arrondir), on arrive à 80 millions d’euros utilisés seulement pour la campagne présidentielle. Et je pense être assez loin du compte, car tout ceci est « officiel ». Ces chiffres me font tourner la tête.

Mais essayons d’aller plus loin. Si des particuliers ou des entreprises misent autant d’argent sur un candidat, c’est qu’ils espèrent un juste retour. Avec des chiffres pareils, je n’arrive même pas à imaginer combien…

affiche de campagne présidentielle de N. Sarkosy

De plus, Bayrou propose le remboursement intégral par l’État des dépenses engendrées pour les candidats ayant obtenu plus de 5% des voix. L’état rembourse, pour le moment, 50% des dépenses retracées dans le compte de campagne des candidats ayant obtenu au moins 5%, et seulement 1/20ème pour les autres. Avec cette mesure, Bayrou veut « atténuer les inégalités entre les candidats ». On est donc bien dans une campagne de communication et non d’échange de points de vue. Car il le reconnait en proposant ceci, un candidat ne gagne que s’il a assez de moyens pour être visible du plus grand nombre et leur apporter sa « bonne voix ».

Meeting de F. Bayrou

Certains coûts sont d’emblée pris en charge par l’État, quelque soit le score final du candidat, et n’intègrent pas les comptes de campagne. Il s’agit de l’impression, des frais de transport et de collage des affiches officielles, ainsi que de l’impression et des frais de transport des professions de foi.

Affichage de F. Hollande

En pleine période de crise, est-il raisonnable de dépenser autant d’argent pour une seule campagne électorale? Les Français doivent se serrer la ceinture, mais pas les politiciens. Ils nous promettent plus d’argent (pour certains) ou plus de sécurité (pour d’autres) mais ça ne les empêche pas de dépenser allègrement l’argent de l’État. Alors sommes-nous vraiment en période de crise ou bien utilisons-nous des ressources que nous ne possédons pas? Ces chiffres sont disponibles facilement, rien n’est caché concernant les dépenses effectuées par l’État pour cette campagne. Il me semble que François Bayrou a raison sur un point: nous devons donné les mêmes chances à tous les candidats. Mais pas au niveau de l’argent donné, plutôt sur la forme. Il faut que les candidats aient la même exposition médiatique et que cette dernière soit moins forte. On arrive souvent aux élections avec soulagement, trop de politique a tendance à dégouter les électeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :